Remise du prix « Facile à lire » local à Lesneven

Remise du prix « Facile à lire » local à Lesneven

La médiathèque Le Vilaren de Lesneven a participé à la première édition du Prix « Facile à lire » Bretagne en 2017.

Elle s’est appuyée sur la malle « Facile à lire » créée par l’artiste Guillaume Le Quément, et a organisé des temps de médiation autour des ouvrages de la sélection avec ses partenaires de la commune, et notamment des ateliers d’écriture à la médiathèque, et dans 3 maisons de retraite de la ville.

Le prix régional a été remis le 22 septembre à l’auteure Françoise Legendre pour « La nappe blanche », mais la médiathèque de Lesneven a tenu à récompenser également Jeanine Ogor pour « La masure de ma mère«  (Ed. Dialogues), qui a recueilli le plus de suffrages localement.

Le résultat des votes a donc été annoncé par le directeur de la médiathèque, Olivier le Gall (ci-contre photographié par Le Télégramme) samedi 7 octobre dernier, lors d’un évènement convivial en présence des partenaires, durant lequel Jean-Pierre Gaillard, comédien, a lu à voix haute une partie des écrits récoltés lors des ateliers.

L’auteure récompensée, Jeanine Ogor, n’a pu être présente, mais a tenu à remercier par écrit les habitants de la commune pour ce Prix « local » :

DSCF3239

Très contente de savoir que mon livre a été plébiscité dans la région de » Lesneven « 

Hélas, je serai absente; mon  gendre fête ses 50 ans ! et c’est le seul que j’ai!!!

A tous ceux qui seront présents, j’ envoie mes meilleurs souhaits pour la vie de tous les jours; avoir un toit, de quoi manger, des vêtements propres, et tout cela par le travail, qui fait défaut en dehors de notre volonté quelquefois ; que les enfants soient protégés, ils sont l’avenir de notre société !

Car en 1918/1919 et encore maintenant, toutes ces choses basiques, que l’on trouve normales, peuvent manquer à certains ; j’ai toujours souhaité que chaque être humain, sur la terre, ait le « droit » d’avoir un verre d’eau propre, du pain, du riz dans d’autres régions..

Je suis devenue « Morbihannaise » par le travail de mon mari… je n’ai jamais oublié la commune de Lesneven où j’ai été heureuse par mes études, à Notre Dame De Lourdes, strictes certes, pas toujours juste, j’ai su en tirer le meilleur : les livres, les amies, les promenades au bois du Kerno, au bois des ïles, au Folgoët. L’éducation est le pilier de la civilisation!

Un grand Merci à vous tous et à Jean ROHOU, sans oublier Olivier, Madame Pichon, tous ceux qui oeuvrent à la Médiathèque de Lesneven.

 

Un moment très réussi, et rempli de souvenirs émouvants !

Lire l’article du Télégramme, paru le 11 octobre 2017

Copyright : Le Télégramme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s