A Saint-Jacut-les-Pins, la médiathèque à la rencontre des personnes résidentes de la maison d’accueil Angélique Le Sourd

A Saint-Jacut-les-Pins, la médiathèque à la rencontre des personnes résidentes de la maison d’accueil Angélique Le Sourd

http://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-jacut-les-pins-56220/de-la-lecture-et-des-echanges-la-maison-d-accueil-5041000

Copyright : Ouest France

 

Retour sur les 7 séances de lectures à la maison d’accueil

 

Jeudi 9 mars – « LA NAPPE BLANCHE »

Aujourd’hui était notre premier jour de « l’aventure Facile à lire » à  la maison d’accueil Angélique Lesourd. Accompagnée de Jeannine, bénévole qui s’est tout de suite intéressée à ce prix, nous nous sommes donc rendues à l’ehpad pour notre première rencontre.

Nous étions attendues par une douzaine de personnes (des résidents et 2 sœurs de la communauté voisine), bien installées dans leur fauteuil.

Au programme, d’abord la présentation du prix et des ouvrages… puis la lecture du livre « la nappe blanche », à deux voies avec Jeannine.

Et là… grand blanc… comme la nappe… et oui, car ce livre, il nous fait nous souvenir, de plein de choses….

Puis vient cet échange, on parle de famille, de guerre, de fête, du temps qui passe, toutes ces images que ce livre fait apparaître ; de souvenirs… vaisselle, draps, photos… toutes ces choses qui sont transmises de génération en génération. Un bel échange. D’ailleurs, en parlant de choses…, pour la deuxième séance, nous présenterons le livre « La vie des gens », des portraits de personnages avec leur objet fétiche. Et vous, c’est quoi votre objet fétiche ?

Jeudi 23 mars – « LA VIE DES GENS »

Deuxième rencontre « Facile à lire » avec la maison d’accueil Angélique Lesourd.

Ici les personnages du livre « racontent un objet » ! Pourquoi cet objet est important à leurs yeux, qu’est-ce qu’il représente ou a représenté dans leur vie.

Nous avons ensuite échangé sur, et nous quel objet nous tient particulièrement à cœur. Qu’est-ce qu’il nous évoque. Merci à Angélique d’avoir apporté un verre de son précieux service transmis de génération en génération.

Mme Jules avait mis sa belle broche, mais trop émue, elle ne nous en a pas dit plus. Comme quoi des objets nous rappellent des moments, des personnes, des émotions…

Jeudi 27 avril – « ROMÉO ET JULIETTE »

Troisième rencontre « Facile à lire » avec la maison d’accueil Angélique Lesourd. Cette fois-ci en salle cinéma de l’établissement.

Notre équipe d’une dizaine de personne bien installée devant le grand écran. Nous avons choisi de projeter des images récupérées sur Internet pour agrémenter notre lecture.

Une résidente nous informe en rigolant que son surnom ici à la maison d’accueil c’est «La Juliette », et voilà les blagues qui fusent pour trouver « son Roméo ».

Jeudi 11 mai – « LA MASURE DE MA MÈRE »

Quatrième rencontre « Facile à lire » avec la maison d’accueil Angélique Lesourd.

Notre équipe attentive nous écoute Jeanine et moi, raconter l’histoire de cette petite qui quitte sa mère, très pauvre, et se retrouve en ferme, où il faut apprendre à vivre..

Nous ne pouvons pas finir le livre, nous le laissons donc aux animatrices qui prendront notre suite le lendemain. Mais cette histoire ne laisse pas les auditeurs indifférents. « Quelle pauvre petite ! »  « Il y en a qu’on pas eu une vie facile ! ». Les souvenirs aussi font surface : Ah oui, on avait aussi les sabots.. Et on allait à l’école à pied aussi, c’était comme ça !

Mardi 16 mai – « Peau d’âne »

Cinquième rencontre « Facile à lire » avec la maison d’accueil Angélique Lesourd.

Tout le monde est là, on peut commencer.. dommage il fait trop chaud et nous ne pouvons pas aller en salle cinéma car il n’y a pas de clim. Tant pis, on laisse tomber notre projection du livre sur grand écran.. quand même ça fait pas pareil !

Nous lisons, tout en montrant les images, en décrivant les magnifiques illustrations et les découpes. Mais déjà, des râles : « on voit rien », « y’a pas plus de lecture ? »…

Aller, on enchaîne sur un autre beau livre avec des découpes au laser, « Little Man » de Antoine GUILLOPE. Ça nous fait un peu discuter de l’actualité…

Les livres d’images, c’est pas leur truc à notre public, faut dire que quelques-uns sont mal ou nonvoyants, alors on comprend !

Jeudi 1er juin – « Un autre choix »

Sixième rencontre « Facile à lire » avec la maison d’accueil Angélique Lesourd.

Aujourd’hui, pas d’image, que de la lecture. On découvre Nicolas et son annonce difficile à faire à son père. Pendant plus d’une heure, les personnes présentes écoutent cette histoire d’un fils qui fait « un autre choix ».

Nous sommes interrompus par un journaliste, qui vient prendre une photo de notre petite réunion. Les résidents me disent alors qu’ils ont aussi apprécié cette petite pause dans la lecture. « Alors on finit ? » Oui, on a tout lu !

Tout de suite après, je me rends à la communauté de sœurs juste à côté. Et oui, elles aussi sont intéressées par ces lectures. Allez, c’est reparti. On recommence avec l’histoire de Nicolas.

La petite dizaine de religieuses présentes sont très attentives. Je vois des sourires, des têtes qui se balancent. Au bout de trois quart d’heure, il faut arrêter, d’autres occupations les attendent. Mais attention, sûr que je reviens pour finir l’histoire ?? Oui, bien sûr, la semaine prochaine !

Jeudi 22 Juin – « ABC..Z des Héroïnes »

Septième rencontre « Facile à lire » avec la maison d’accueil Angélique Lesourd.

Cette séance, nous pensons beaucoup à Mme Jules, qui avait commencé l’aventure avec nous, et qui s’en est allée quelques jours avant cette séance. Ce livre lui aurait sans doute bien plu, des portraits de femmes qui ont des destins hors du commun. C’est avec Simone et son nom de famille à rallonge qu’on s’est le plus attardé. Tout le monde connait « En voiture Simone, c’est moi qui conduis, c’est toi qui klaxonnes ! ». On sait maintenant d’où vient cette expression. (D’ailleurs dans ce livre c’est l’inverse, c’est toi qui conduis…)

 

À la fin de la séance, je présente le livre « Un Océan d’amour », de Wilfrid Lupano et dessiné par Grégory Panaccione. Je montre la couverture et quelques pages à l’intérieur. Ce livre sans texte, je ne peux pas le présenter entièrement et y consacrer une séance car quelques résidents présents sont mal et non-voyants. Je le laisse donc à l’animatrice de l’ehpad qui le donnera à ceux qui souhaitent le regarder.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s